Le yoga glandeur nature

Le yoga glandeur nature

7 avril 2018 4 Par Barbara

Il est temps de me montrer un minimum sérieuse. Pour me détendre, au lieu de boire une petite verveine qui sent clairement sa « femme mature », je vais me mettre au yoga. Ou je vais regarder une vidéo sur YouTube. Question zénitude, c’est pareil. En mieux.

L’idée m’est venue sur un tournage vidéo pour le-site-internet-dont-on ne-doit-pas-encore-dire-le-nom. En filmant l’enchaînement de postures (asanas) parfaitement huilé d’un certain professeur de yoga, près de deux mètres de muscles qui se replient plus facilement qu’un couteau suisse, je me suis dit tranquille. Question taille, je suis le modèle au-dessus de Mimie Mathy, alors c’est sûr, je vais y arriver en nain coup.

Et puis les postures ont des noms vachement chouettes : chien tête en bas, cobra, pigeon, héron, sauterelle, … tout un bestiaire qui ne demande qu’à être adopté par la Société de Protection des Asanas. Ricanant comme une baleine sur mon tapis de yoga Decathlon, j’étais persuadée qu’on n’allait pas me la faire à l’envers. Ben si justement, tête à l’envers tu seras, et très vite tu comprendras que difficile pour toi ce sera. Yoga on a dit, pas yoda.

La souplesse d’une enclume

Être courte sur pattes et avoir la souplesse d’une enclume sont des handicaps lourds que tu peux néanmoins transcender si tu en as la patience. Oui parce que, j’oubliais, le yoga c’est plus lent qu’un dimanche après-midi. En même temps quand tu te passes la jambe derrière les oreilles, on comprend qu’il vaut mieux prendre ton temps si tu veux pas finir coincée comme deux tic tac au fond de la boîte.

C’est moche, moi qui comptais lire un livre en faisant le poirier. Et me balader toute la journée en collant moulant sans ressembler à une paupiette de veau. Et rester zen et posey en toutes circonstances. Même quand j’apprends que Louloute a fait du scooter sans casque et sans permis.

Souffler sans expirer

Du coup, je me suis rabattue sur les exercices de respiration, ou pranayama comme ils disent. À ne pas faire le nez bouché, cela va sans dire, sauf si tu aimes te moucher dans ton T-shirt. Bon je te déconseille aussi de faire la respiration alternée dans un lieu publique, c’est aussi chelou qu’un Corse qui travaille. D’ailleurs, quand tu retiens ton souffle, n’en fais pas trop quand même, histoire de pas tourner de l’œil.

Sinon, y’a la Yoga Box. J’ai vérifié : pas une seule posture de yoga dedans, c’est hyper safe. Au pire, tu fais une allergie à l’encens. Tu peux aussi mater un professionnel du yoga sur YouTube, je te promets ça détend autant qu’un filtre à lumière bleue.

Bon je vais peut-être me mettre à la méditation. C’est toujours mieux que de rester assis à rien faire. Allez, namasté, va.