Père Noël exfiltré

Père Noël exfiltré

23 décembre 2017 0 Par Barbara

Maintenant que j’ai enfin compris comment on se sert des filtres SnapChat (voir mon sourire béat, un peu niais suivant l’angle), je me dis que c’est quand même drôlement bien fichu.

C’est vrai, ça te défroisse la peau, ça te gomme les cernes, ça te donne les yeux pétillants et le  joli teint de rose qui va avec. En gros, c’est du concentré de Photoshop. Bon l’ennui c’est que t’as automatiquement des oreilles de chat, de lapin ou de nounours qui vont avec et du coup t’es repérée, tout le monde sait que c’est un filtre.

Understatement

Tandis que moi j’aimerais que mes copines me demandent, sidérées,  « C’est toi sur la photo ???  C’était quand ? Y’a 10 ans ? ». Alors je leur répondrais, en prenant mon air le plus blasé « Nan ça date de cet été, mais c’est parce que j’revenais de vacances alors j’avais trop la patate, tu vois ! », en mode understatement parce que quand même faudrait pas prendre le melon non plus.

Cher Père Noël

Alors cher Père Noël, toi qui est doté de super pouvoirs (et ne me dis pas le contraire juste parce que t’es en train de t’assoupir devant la télé), pourrais-tu inventer un filtre rajeunissant ? En échange, je te ferais exfiltrer dans un pays chaud. Entre chauffer ta vieille carcasse au soleil et te geler les miches en Laponie, y’a pas photo.

Bon allez, je compte sur toi. Sinon, je dis à tous les gosses que t’existes pas, à commencer par Pioupiou, et là tu seras drôlement mal, c’est moi qui te le dis.