bonnes resolutions humour me by barbara

Résolument irrésolue en ce début d’année 2018

Chaque début d’année, j’adopte de bonnes résolutions. Qui consistent essentiellement à recycler celles des années précédentes. Chasse aux gaspis oblige : pourquoi en adopter de nouvelles quand t’as pas écoulé le stock des cinq dernières années ?

Moi je trouve que c’est une tradition qui n’est pas plus hypocrite que le Père-Noël ou les soldes de janvier. C’est d’ailleurs la seule et unique fois dans l’année où t’as le droit d’être complètement mytho sans que personne te dise rien. Surtout pas tes gosses et ton z’Homme. Si je déclare que je vais devenir végé, arrêter le sucre dans le café, et le café tout court, et même courir 5 fois par semaine pour rattraper mes 75 heures passées devant l’écran, personne n’a le droit de dire que j’abuse. Même pas pour rire. C’est mauvais pour le karma. Et c’est pire pour tous les avantages acquis.

Mettre un filtre avant de causer

Les gosses ont vite compris que s’ils voulaient continuer à toucher leur argent de poche, ils avaient intérêt à mettre un filtre avant de causer.
Ça donne des dialogues d’une rare authenticité :
-« Alors tu vas faire comment pour cuisiner végé et carné en même temps ? me demande Le Grand , Moi j’te demande ça, c’est pas pour moi, hein, moi je suis pas là en semaine… »
(C’est moi ou il dit ça comme s’il l’avait échappé belle ???)
-«  Mais … c’est simple : je vais cuisiner végé pour toute la famille »
– « Ah ben oui, bien sûr, il suffisait d’y penser » dit-il d’un ton prudemment neutre
(Futur politicien, celui-là).

Louloute, qui craint le devoir de solidarité, a du mal à cacher son inquiétude :
-« Mais tu vas arrêter le café comme ça, d’un coup ? »
-« Oui. De toutes façons vu le prix des capsules de café bio, je travaille toute la journée pour pouvoir acheter de quoi me réveiller le matin. »
-«  Et donc pareil pour les gâteaux, tu vas t’arrêter comme ça d’un coup ? »
-« C’est l’idée. Déjà, je ne tremperai plus de petits gâteaux dans mon café, puisque je ne boirai plus de café et hop, d’une pierre deux coups. »
-«  Mais pour le chocolat ? » insiste-t-elle, on sent que c’est un chapitre sensible chez une ado dopée au sucre.
-« Rassure-toi, j’en achèterai encore pour vous et je vous regarderai manger, tant pis. » dis-je d’un ton magnanime.
(De toutes façons, comme disait ma grand-mère, les promesses n’engagent que ceux qui y croient).

Promettre, ça n’engage à rien … ou presque

Pour s’empêcher tout commentaire qui pourrait la priver de sortie, Louloute se tourne vers son petit frère :
-«  Il faudra pas narguer maman, hein ? »
-«  T’inquiète, lui répond Pioupiou avec assurance, on mettra tout dans la cachette, comme on fait déjà. »
-« Ah bon, quelle cachette ? », je demande, tu sais, juste au cas où.
– « Ben non maman, je peux pas te le dire –sinon tu vas être tentée. »
(J’t’en foutrais moi des gamins qui sont plus sérieux que les adultes).

Z’Homme fait irruption dans le débat juste au moment où j’allais soudoyer Pioupiou pour connaître l’emplacement de la fameuse cachette, tu sais, juste au cas où :
-«  Au fait ma chérie, si je t’ai bien entendue, avec l’écoute active et tout et tout, tu as décidé de courir cinq fois par semaine cette année ? »
-« Heu, oui, pourquoi ? »
-« Ben parce que je trouve ton idée absolument géniale et figure-toi que moi j’ai pris la bonne résolution d’être ton coach sportif cette année. Avoue que ça tombe plutôt bien, on aurait voulu le faire exprès qu’on n’aurait pas réussi ! »
(Il a l’air content de lui – je lui éclate sa petite bulle de bonheur tout de suite ou maintenant ?)
-« C’est gentil mais… »
-«  … pas de quoi. Et donc le premier entraînement c’est tout de suite. »
-«  Hein ??? »
– « Ben oui, il reste pile 5 jours avant la fin de la semaine, donc il faut y aller. Là, tout de suite. »
-«  Gné ??? »
-« Pense à tout ce chocolat que tu vas pouvoir manger après, hein ma chérie ?! »
(Bon alors pour l’écoute active, il repassera).
Et les gosses de s’exclamer en chœur :
-« Ah non ! Elle a dit pas de chocolat ! », les traitres.

Moralité : à l’avenir, tes bonnes résolutions point ne partageras.

Crédit photo : la talentueuse Mathou, à suivre ici : crayondhumeur.blogspot.fr et là : Facebook Mathou illustrations

Laisser un commentaire