Keine Lust

Keine Lust

15 octobre 2015 2 Par Barbara

C’est le genre de titres qui te tuent direct le référencement sur Google. Vu qu’il n’y a aucun rapport entre un titre en allemand et un contenu en français. Et ça, Google, il aime pas du tout. Mais moi j’écris pour vous, surtout. Et pas en vain, j’espère.

Enfin pour toi – on se tutoie, hein ? – et cette semaine, j’ai vraiment envie-de-rien-besoin-de-toi. C’est la baisse de forme automnale ; les feuilles tombent, mon moral aussi. Blues et idées noires se disputent ma matière grise. Alors un petit boost motivationnel serait le bienvenu, un cheer me up qui me sortirait de ma léthargie, un plan anti-cafard qui éliminerait le bourdon. Je sais pas moi, 100 exemplaires de mon bouquin vendus en une heure, une journée ou une semaine ? Je suis pas regardante. J’m’appelle pas Guillaume Musso non plus.

En attendant la hausse de mes ventes sur Amazon, et comme je me sens l’humeur mélancolique et le moral en Berne, je Suis-se conseil : j’essaie de retrouver confiance en moi. Parce qu’il paraît qu’on le Valais bien et qu’on le Vaud encore. Ah ! Facile à dire. J’ai tenté le « ce qui se fait à l’extérieur, se voit à l’intérieur » : nouvelle coupe au carré, look book d’octobre des bloggeuses mode et même – catastrophe écologique – du vernis semi-permanent. Rien à faire.

Pour l’heure, je rumine sur le statut d’écrit-vain. Et me demande pourquoi, d’ailleurs, écrivaine ne passe pas dans le langage courant. Ailleurs qu’au Québec s’entend. L’Académie française fronce les sourcils sur la féminisation des professions. Sans surprise : avec seulement 8 femmes élues sur 40, on n’est pas près de voir des docteures nous soigner, des professeures éclairer notre lanterne voire des sapeuses-pompières nous sauver la vie.

En creusant encore un peu davantage cette notion, je constate que, sur Wikipedia, la catégorie « écrivain français » comporte également une sous-catégorie femmes de lettres, mais pas de sous-catégorie hommes de lettres. Pour Wikipedia, les femmes ne seraient donc pas des écrivains comme les autres ? Reflet sans doute du traitement constant des écrivains en général, les femmes recevant beaucoup moins d’attention de la part du milieu littéraire que les hommes.[1]

Rien qui puisse me remettre véritablement d’aplomb à court terme. J’compte sur toi alors ?

 

[1] Source : http://www.slate.fr/culture/71683/wikipedia-femmes-ecrivains