Syndrome du frigo vide

Frigo vide alimentation ado humour me

Si tu as un ado à la maison, tu connais le syndrome du frigo vide. Si tu as une ado(e) aussi, d’ailleurs, égalité des sexes oblige. Mais cet appétit gargantuesque est à géométrie variable. À table, les jeunes pratiquent le tri sélectif. Explications.

Quand le Grand déclare qu’il a trop la dalle, quand est-ce qu’on mange, il veut dire: « Je me ferais bien un hamburger ou une pizza mais j’accepte aussi des spag bolo. »
Autant dire que la soupe de légumes ne part pas favorite. D’ailleurs, il jette un coup d’œil sceptique au frigo, aussitôt qualifié d’anorexique. Ben oui, si tu exclus les légumes, le lait de chanvre et les substituts carnés, reste plus grand chose à se mettre sous la dent.

Quand Louloute laisse tomber qu’elle a pas faim ce soir, elle veut dire : « Je me ferai du pain de mie grillé au beurre de cacahuètes un peu plus tard (et un paquet de chips et de cookies qu’elle a acheté en douce) ». D’ailleurs, elle lance un regard de commisération sur la quiche végé sans gluten et sa salade mêlée qui nous attend à table. Sale temps pour une maman qui tente de suivre à la fois les recommandations du Programme national nutrition santé, le régime paléo et plus généralement le bon sens. Ils ont déjà causé à des ados une fois dans leur vie, les nutritionnistes ?

Comment faire comprendre aux greffons que, non, on ne peut pas se nourrir exclusivement de pâtes, de pizzas, de sandwiches et de hot-dogs ? Et non, on ne peut pas non plus soutenir l’économie régionale en s’enfilant des tartes flambées, des mauricettes et autres bretzels à longueur de journée verdammi [1] ? Que si on achète de la viande en AMAP [2], c’est justement pour éviter le jambon Herta ? Que le thon Petit Navire n’est pas compatible avec la pêche durable MSC ? Qu’un kébab-frites n’est un repas ni équilibré ni sain, même s’il y a plein d’oignons et de chou dedans ? Que le ketchup ne compte pas comme une portion de légumes par jour ?

Le pire dans tout ça c’est que nourrir des estomacs sur pattes, ça grève ton budget, ça plombe ton emploi du temps et ça bousille le bilan carbone de la planète. Tout ça pour t’entendre dire qu’il « y a jamais rien à grailler dans cette maison » et autres lamentations autour du « pourquoi on peut pas manger comme tout le monde ? ». Même z’Homme s’alarme du rapport densité alimentaire du frigo / factures des courses.

Dans ce contexte de morosité alimentaire, et après avoir essuyé un énième commentaire sur l’inutilité avérée des légumes, Pioupiou tente de me remonter le moral :
« T’inquiète pas maman, moi j’irai jamais au MacBeurk. »
« Ah tant mieux, tu me rassures ! »
« Bah oui, ils sont vraiment nuls leurs cadeaux »
Ah oui, y’a ça.

 

…………………………

[1] juron alsacien

[2] Association pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne

Top coaching

En toute modestie, je ne quitte plus les sommets. Après le Top Ten de z’Homme, je me suis embarquée dans Start at the Top, un séminaire de coaching made in America pour apprentis entrepreneurs.

Déjà le titre, « Démarrer au sommet », c’est un oxymore. À moins d’être parachuté là-haut, tu démarres, comme tout le monde, au pied de la montagne. Sauf si t’es Dieu bien sûr. Mais nos deux pros du coaching, en mode rockstar sur la scène du zénith, ne sont pas à une figure de style près. Ce qui explique sans doute pourquoi leur séminaire de formation ressemble à s’y méprendre à un exercice de vante, euh de vente. Ou up-sell comme ils disent.

Malgré mon niveau d’anglais froggy+, j’ai retenu quelques perles de sagesse que je me dois de partager :

Think big

C’est vrai ça, nous les européens on pense à taille humaine. À la mesure de nos pays de nains. Petitement donc. Heureusement que les gourous yankees sont là pour élargir nos horizons. Et alléger nos portefeuilles. Parce que malgré les apparences, voir grand ça rime pas avec peu d’argent.

Money is infinite

Ils me l’ont pris de la bouche. Le nombre de fois que j’ai tenté d’expliquer ça à z’Homme quand il râlait sur le relevé de carte bleue. Après ça, on n’a même pas toussé quand nos top coaches nous ont annoncé leurs tarifs.

Give first

C’est tout eux, ça, généreux jusqu’au bout. Quand je pense qu’on dit les ricains obsédés par l’argent. Mensonges et calomnie. La preuve, nos deux animateurs, un couple dans la vie, ont quitté leur villa à sept zéros et une vie de rêve pour partir en tournée à travers le monde. Abnégation, c’est le seul mot qui convient.

Not big but responsive

En gros, c’est pas la taille qui compte. Bon, euh, je sais plus dans quel contexte ils ont dit ça, mais là je vais jouer mon joker.

Everyone needs a mentor

Il fallait bien qu’ils insistent pour ceux qui souffriraient d’une inversion crâne/rectum et n’auraient pas encore compris l’absolue nécessité de s’offrir leurs services. Les européens sont tellement relous aussi des fois.

Grâce à eux, j’ai maintenant une vision plus claire de mon busines model. Il suffit de faire matcher mon offre avec ma target, de mettre en place des process et des workflows, d’analyser les metrics et d’explorer le B to B. Tout ça en speedant because time is money. Non vraiment, God bless America.

Le Top Ten de z’Homme

Top Ten z'Homme Humour Me

Pendant les fêtes, sous l’influence du verre de trop qu’il fallut bien que je busse pour comprendre qu’il le fusse (farpaitement), j’ai pris une bonne résolution : j’ai promis à z’Homme de publier un Top Ten de ses qualités. Si c’est pas de l’éthylisme …pardon de l’élitisme, ça.

C’est bien connu : z’Homme est un nettoyeur hors pair – ou hors paire pour prendre des gants – qui dégaine sa Javel plus vite que Victor son acide dans Nikita. Mais depuis peu, z’Homme est amer et se fait de la bile pour son image d’homme de ménage. Je me suis sentie obligée de le ménager, c’est fragile un z’Homme. Et c’est pratique pour réparer les chasses d’eau qui fuient. Faudrait pas perdre de vue l’essentiel non plus.

Alors, comme j’étais à côté de mes pompes, je lui ai promis un billet pompeux. Mouahaha, plus bête que ça, t’oublies de respirer ! Et me voilà, dégrisée, à ronger ma plume figurative devant la page blanche d’un document word avec un curseur qui me jette des clins d’œil noirs. Comment tu veux que j’écrive un truc à l’eau de rose quand rire jaune est ma seconde nature ? Même si tout n’est pas cirrhose dans la vie, je préfère la mauvaise foi-e. C’est quand même pas ma faute à moi si le miel c’est pas mon rayon et si je préfère me faire l’avocat du diable que chanter des lou-anges.

Mais croix de bois, croix de fer, un serment est un sarment – non ça n’a rien à voir avec la vigne et promis je suis à jeun. Crois-moi j’ai essayé de revenir sur ma promesse en plaidant le coma éthylique. Je lui ai même proposé d’avaler une grande cuillère de Wasabi à la place ou de m’allonger sur du goudron un jour de canicule. Il est resté de marbre. C’est un cas rare, mais ça, je le savais déjà.

Quelques marcs plus tard, ceux de ma machine à expresso, je me suis jetée à l’eau avec toute la grâce d’un pavé dans la mare. Je devine que tu piaffes d’impatience, ami lecteur et surtout copine lectrice, alors voici en exclusivité et sans plus tarder le Top Ten des qualités de z’Homme :

  1. Contrairement à George Clooney, z’Homme n’a aucun cheveux gris connu à ce jour.
  2. Contrairement à George Clooney, z’Homme est un ami du piano.
  3. Comme George Clooney, et sauf erreur de comptage, z’Homme est en possession de tous ses cheveux.
  4. Comme George Clooney, z’Homme rentre dans les mêmes costumes qu’il y a trente ans. Je te rassure, il les porte plus.
  5. What else ? z’Homme n’a jamais bu de café.
  6. z’Homme est l’égérie tragiquement inconnue du dodécathlon : footing, plongée, volley, tennis, trail, badminton, football, ping-pong, fléchettes, beach volley, pétanque et VTT. Il cherche à faire valider cette compétition par le comité des JO.
  7. Plus fort que l’appli Weight Watcher, z’Homme comptabilise les calories que j’ingurgite et remarque quand j’ai grossi. Vexant mais pratique.
  8. z’Homme me trouve belle même quand le miroir affirme le contraire. Troublant mais flatteur.
  9. z’Homme remplit notre déclaration d’impôts depuis toujours – pas de phobie administrative pour z’Homme, et ça c’est rassurant.
  10. z’Homme a tout prévu pour sa retraite. Depuis qu’il a vingt ans. Et ça aussi c’est rassurant. Flippant mais rassurant.

PS : chéri, quand tu liras ces lignes, sache que j’étais sobre quand je les ai écrites.

Bonne année à mes fanes

Bonne année, mes chères suiveuses et mes chers suiveurs. Pour entamer 2017 dans la joie et la bonne humeur, je vous propose de partager un échange avec une fan de mon blog www.en-1-mot.com. À sa demande, j’ai maquillé le nom de l’auteure. Vous comprendrez pourquoi.

Chère Barbara,

Je profite de 2017 pour te souhaiter que tous tes vœux ils se réalisent. Je sais que tu aimerais bien rajeunir, à cause que tu parles toujours des crèmes antirides et que tu mets des photos de toi truquées sur ton site. Moi je dis t’as l’âge que t’as, c’est pas de chance mais ça pourrait être pire. Imagine si tu avais l’âge d’une autre ?

Sinon, moi aussi je suis mariée à un z’Homme et je voudrais savoir comment que je peux m’en débarrasser avec l’exercice des bonhomme allumettes. Au pire, si c’est pas possible, comment faire l’exercice pour qu’il enlève ses poils dans le lavabo, je suis pas sa boniche allô quoi, et qu’il pense aussi à descendre les poubelles parce que là c’est plus possible. Je suis super zène comme fille, tu peux demander à mes copines, mais il pousse le bouchon dans les orties. Déjà que de nous deux, c’est moi que j’ai les règles, alors les autres corvées, c’est pour lui.

Réponds-moi vite, c’est urgent.

N.

PS : efface mon nom s’teup. Je voudrais pas que la police elle a ses soupçons éveillés.

**************************

Chère N.,

Je te remercie pour tes vœux criants de vérité, sauf la partie sur les photos truquées qui est fausse. Entre nous, c’est un peu la morue qui se moque du saumon parce que les photos de ton profil Facebook, elles sont faites en studio.

Pour répondre à ta question : les bonhommes allumettes c’est pas la poupée vaudou et puis ce serait dommage de te débarrasser de ton z’Homme car tu connais l’adage, un de perdu, dix de retrouvé. Je te suggère plutôt de régler tes petits problèmes de couple avec l’exercice des bonhommes allumettes en indiquant « Mieux vivre mon quotidien avec … (là tu écris le nom de ton conjoint) ». Tu peux aussi lui parler, tout simplement. Dans ce cas, choisis de préférence un jour où il n’y a pas de foot à la télé et où tu n’as pas tes règles.

Voilà, j’espère que ces quelques conseils sauront remettre du piment dans les épinards.

Bon cheminement !

Barbara